Incubation coopérative et agricole

Critères des Projets éligibles

  1. Création de SCOOPS ou de COOP-CA ;
  2. Transformation d'entreprises en une forme de société coopérative;
  3. Création ou reprise par cession ou rachat d'éléments d'actif ;
  4. Porteur de projet doit être stagiaire exploitant agricole, pisciculteur ou jardinier-paysagiste de l’IFPAC
  5. Regroupe
    • les apports dont la prise de participation en capital social représente 20% du capital social de la coopérative ;
    • plusieurs agriculteurs installés en qualité de coopérateur dans ressort territorial de la coopérative et dont le total des apports représente 80% du capital social de la coopérative ;
    • des investisseurs en qualité d’associés non coopérateurs dont les apports ne dépassent pas 15% du capital social,
  6. plan de trésorerie permettant de support la charge du personnel sur une période de 6 mois ;
  7. Propose des recrutements du personnel administratif avec logement de fonction en milieu rural à d’autres apprenants ;

Le coût d’intervention de l’incubateur USRACDAR sera facturé et imputable comme frais de premier d’établissement de la coopérative constituée. Au cas où l’entreprise ne serait pas constituée au cours de 6 mois suivant la de signature du contrat de conseil création, le montant dû par vous et vos associés, porteurs du projet se limitera à 0 FCFA.

Dans les délais nécessaires au lancement du projet, le Consultant-formateur USRACDAR vous assiste, vous et vos associés pour établir l’étude de faisabilité correspondante.

Cette étude vise à élaborer le business plan. Ce document pourra servir de support écrit aux démarches à effectuer par vous et vos associés, porteurs de projet auprès des organismes tels que : banques, organisme financiers et pouvoirs publics. Pendant la période de mise au point de la création ou dans les six mois suivants celle-ci, le Consultant-Formateur vous proposera une formation gratuite à l’ensemble de votre équipe et à votre demande. L'accompagnement de l'incubateur évolue en quatre étapes.

Première étape : Formalités préparatoires à la création

  1. Participation à une réunion d'information sur le statut coopératif
  2. Rendez-vous individuels avec un consultant à la création :
    - Validation de l'étude de marché et du projet coopératif,
    - Etude de la faisabilité économique et financière du projet,
    - Etude juridique et rédaction des statuts, 
    - Appui pour le montage du plan de financement.

Deuxième étape: démarches administratives à la Création

  1. Accompagnement dans les démarches administratives de création,
  2. Adhésion au Mouvement coopératif,

Troisième étape : Un suivi rapproché la première année

  1. Mise en place de formations commerciale, administrative et coopérative.
  2. Mise en place des outils de suivi adaptés.
  3. Assistance.

Quatrième étape : Suivi post-création

  1. Adhésion au centre de gestion agréé de l’incubateur USRACDAR
  2. Mise en place de formations à la demande de la Société coopérative.
  3. Visites de votre consultant.
  4. Accès téléphonique en permanence.
  5. Accès à la formation continue

Les candidats à l’incubation d’entreprises coopératives agricoles doivent suivre un programme de formation à l’entreprenariat agricole. Cette formation vise sur la double compétence professionnelle dans le cadre ou non d’une reconversion à fait valorisante en emploi salarié. C’est pourquoi les programmes de formation à l’entreprenariat coopératif répondent d’abord d’entrepreneur mais d’emploi administratif. A cet effet leur parcours de formation est validé par un double parchemin, une attestation de formation agricole et DQP en secrétariat ou en comptabilité informatisé et gestion. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 25/09/2017